gone-t1Je suis en pleine relecture de Gone, sur les conseils de mon fils, pour apprécier pleinement la lecture de Monster, le nouveau roman de Michael Grant.

Je me rappelais plutôt bien de Gone et surtout, je me rappelais avoir adoré! Me voici donc replongée dans la zone aux côtés de Sam, Astrid et les autres et j'avoue que c'est assez difficile... mais excellent!

Ce tome 1 est à la fois totalement addictif et pesant. Impossible de le poser une fois commencé, mais son ambiance lourde, pesante, presque glauque fait que sa lecture est quand même éprouvante. A chaque fois que je reprends la liseuse, j'hésite, mais dès que je commence, je ne réémerge que deux heures plus tard!

Les personnages sont très variés : on découvre surtout Sam, discret, qui n'a pas envie d'assumer les responsabilités de chef que tout le monde veut lui confier... Astrid, le petit génie, et son petit frère autiste, ou encore Caine, le "méchant"

Mais la richesse de Gone vient surtout de tous les autres : Edilio, toujours secondaire par rapport à Sam mais pourtant solide et enjoué, Quinn, hésitant, Lana, la mystérieuse, ou encore Diana, qui me fascinait déjà lors de ma première lecture.

L'avancée de l'histoire permet de rencontrer peu à peu les personnages et de ne pas s'y perdre, mais on réussit finalement rapidement à mettre un nom et un visage sur chacun d'entre eux.

Enfin, on découvre l'horreur de ce qu'il pourrait se passer dans un monde sans adultes. L'auteur développe un monde où la loi du plus fort pourrait devenir la norme, mais également un système qui se voudrait plus égalitaire, plus solidaire, sans les erreurs et injustices du monde des adultes. Lorsque l'on se dit qu'il s'agit d'enfants, que les plus âgés ont à pein 15 ans, c'est difficile à supporter...

Un tome 1 dense, addictif qui donne envie de se jeter sur la suite mais il vaut mieux avoir un bon moral pour s'attaquer à cette série!

A partir de 13 ans et pour adultes.

"Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, certains de ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser...  Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !"