nevermoor-t1Impossible de résister au résumé accrocheur du tome 1 de Nevermoor lorsque l'on aime le fantastique et le merveilleux! Me voici donc partie pour un extraordinaire voyage !

Cette série est, semble-t-il, souvent comparée à Harry Potter mais je n'ai pas trouvé que cela se justifiait (pas plus que d'autres, en tous cas)

Le début est assez sombre : Morrigane grandit dans une famille riche et puissante mais elle est maudite et considérée comme responsable de tout ce qui arrive de négatif dans sa ville. Sa famille ne s'intéresse pas à elle, voire attend finalement sa mort avec impatience...

Le monde décrit m'a rappelé celui des Soeurs Carmines, mais les choses évoluent davantage vers du merveilleux moins morbide lorsque Morrigane arrive à Nevermoor. Le monde décrit est vraiment réussi mais je n'ai malgré tout pas été emportée autant que je l'espérais par l'histoire. Peut-être qu'à force d'en lire, ça devient aussi difficile de sortir du lot. Et puis, j'ai trouvé Morrigane très mûre mais un peu insignifiante, je n'ai pas réussi à réellement m'y attacher...

J'ai cependant beaucoup apprécié la fin lorsque tout s'accélère et que les révélations se font!

Je ne doute pas que Nevermoor plaise aux enfants et ados à partir de 8-9 ans et je me laisserai certainement tentée par le tome 2.

"Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
1. Elle est maudite.
2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
Son cercueil l'attend.
Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l'emmène dans le royaume magique de Nevermoor..."