fourmi rougeLa fourmi rouge est un livre difficile à décrire tant il est dense mais après avoir parfois hésité à continuer (la vie quotidienne d'une ado mal dans sa peau, c'est pas forcément mon truc), m'être énervée contre Vania, avoir hurlé de rire lors de certains passages, je ne peux que conseiller de le lire!

Il s'agit d'une "tranche de vie" d'une ado, Vania, qui rentre en Seconde. Vania est... particulière. Difficile à décrire. Plutôt renfermée, souvent montrée du doigt au collège, voire harcelée, elle est très vive avec un sens de la répartie assez incroyable en famille. Mais elle a aussi une forte tendance à s'apitoyer sur elle-même, qui donne régulièrement au lecteur envie de la secouer! Je me suis surprise plus d'une fois à penser "secoue-toi" ou à me dire "nooooooon, ça ne va pas arriver, quand même, pas comme ça! Ah ben si".

On s'énerve, on a envie de la secouer et en même temps, on compatit et on souffre avec elle.

Vania n'est pas totalement seule, elle a sa meilleure amie, Victoire (particulière aussi...) et Pirach, son meilleur ami-voisin de palier. Et bien évidemment, son ennemie, Charlotte. Pardon, CettepoufiassedeCharlotte. Et son père. Tout un ensemble de personnages "secondaires" assez incroyables auxquels on s'attache aussi.

Le roman pourrait être classique, un énième roman sur la vie d'une ado, mais il ne l'est pas, grâce aux personnages mais également grâce à l'écriture, dynamique, incisive, relevée... L'auteur fait vivre les personnages à travers ses dialogues et donne l'impression que l'on assiste aux scènes décrites. J'ai rarement ri comme ça avec un roman. De la réunion de rentrée au repas chez les voisins, j'ai pleuré de rire. Mais j'ai aussi adoré la finesse des échanges entre Vania et son père, remplis d'humour, et d'amour aussi.

Difficile d'être structurée en chroniquant La fourmi rouge car le roman lui-même part un peu dans tous les sens, il fuse, il explose, il déstabilise... Bref, lisez-le, il vaut vraiment le coup!

Pour ados à partir de 12 ans? 13 ans? rien qui pose problème dans le contenu mais il faut que l'ado soit apte à comprendre l'humour, le second degré, la richesse des dialogues.

Et puis pour adulte aussi. Vraiment.

"Vania Strudel a 15 ans, un oeil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction. Et ce, à cause de :
- Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
- Son père, un taxidermiste farfelu.
- Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester...
- Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée.
- Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.
Pour Vania, c'est clair : l'existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n'être personne. Une fourmi parmi d'autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n'est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge..."