the rookLe tome 2 m'attend depuis un petit moment, je me suis donc lancée dans la relecture du tome 1, découvert il y a trois ans.Tome 1 que je pensais être un one-shot et qui pourrait s'arrêter là. Mais quel plaisir de lire la suite!

Je me rappelais à quel point je l'avais trouvé excellent, j'avais des bribes de l'histoire mais finalement, le scénario est tellement complexe que j'en avais oublié une bonne partie.  Ce fut donc une vraie (re)découverte et je confirme, ce roman est fabuleux!

Très original, complètement décalé et déjanté, c'est un pur moment de plaisir avec des personnages surprenants et une intrigue bien complexe dans le cadre de la Cour de la Checquy, une organisation secrète gouvernementale calquée sur le modèle des échecs, qui gère tous les problèmes surnaturels au Royaume-Uni et ailleurs.

L'histoire est centrée sur la Tour Thomas. Myfawny Thomas, qui occupe la fonction élevée de Tour, se réveille dans un parc, sans souvenirs, avec des corps autour d'elle.
Le contraste entre la Myfawny d'avant, timide, peu assurée mais en même temps attachante et très intelligente, et la nouvelle Myfanwy, un peu perdue mais beaucoup plus affirmée, est tout simplement jubilatoire. On imagine sans difficulté les têtes des autres membres de la cour ou de son entourage, habitués à une petite souris timide...

Le concept de la Checquy est bien trouvé : tous les Pions sont dotés de pouvoirs mais on est loin de la télépathie, télékinésie... Les pouvoirs sont nettement plus originaux! Mention spéciale à la Tour Gestalt et à l'inventivité de l'auteur... Vous découvrirez pourquoi en lisant le roman.

Action, fantastique, humour, le tout est parfaitement dosé pour que l'on n'ait qu'une envie, continuer sa lecture. Impossible de ne pas dévorer les 672 pages.

Pour adultes et ados à partir de 12-13 ans.

"Victime d'une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d'elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c'est qu'elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu'elle doit faire pour découvrir qui veut l'éliminer."