livre portailCoup de coeur pour ce petit roman jeunesse, accessible à tous, mais très surprenant. Commencé un peu par hasard, je pensais retomber sur du "déjà vu" concernant les contes de fées, mais j'ai été conquise par l'originalité de ce petit bijou. Il s'agit d'un tome 1 mais ce pourrait être un "one shot".

Roland est un ado classique qui s'ennuie en classe lorsqu'il se retrouve dans le conte de fée qu'il a étudié en 6e. Loin des contes de fée "à la disney", La larme du saule se termine par le sacrifice de la princesse après une succession d'épreuves, ce qui avait marqué son esprit de collégien.

Or, sa rencontre avec la princesse n'est que le début de l'aventure qui se révèle bien différente de ce que l'on peut imaginer, surtout lorsque la princesse se révèle être la jolie Ariane Dussault, élève de 3e...

Roland est plutôt classique, ado désoeuvré qui se retrouve pris dans une histoire qui le dépasse. Il a plutôt tendance à aller vers la facilité mais le fait de se retrouver dans un conte l'oblige à évoluer.

Ariane est un personnage surprenant : d'abord princesse de conte de fée, puis ado populaire, elle doit faire face à des épreuves qui font ressortir son caractère et qui la font "grandir" de manière intéressante.

Enfin, j'avoue que je ne m'attendais pas du tout à la fin, me demandant tout au long de la 2e partie comment ça allait bien pouvoir se terminer.

Une belle réussite qui va m'inciter à me pencher sur les autres romans de cet auteur que je ne connaissais pas.

A partir de 8-9 ans, pour ados et même plus!

" Les contes de fées ne sont pas des livres comme les autres. Pour chacun d’entre eux, il existe quelque part un exemplaire particulier, un livre-portail, qui permet au lecteur de pénétrer dans l’univers du conte. Mais attention aux conséquences ! Une mésaventure est vite arrivée et tout changement dans le conte affecte aussi le monde réel.

Lorsqu’au lieu d’effectuer une punition, Roland, quinze ans, décide de relire La larme du saule, un conte de fées étudié en sixième, les ennuis commencent. L’aventure aussi..."