marie et broniaJe n'avais pas du tout prévu de lire Marie et Bronia mais c'est en allant faire dédicacer Roslend que la libraire ET l'auteur de Roslend me l'ont conseillé. Je ne pouvais pas résister!

Je l'ai dévoré d'une traite, découvrant avec fascination la jeunesse de Marie Curie et de sa soeur Bronia dans une Pologne occupée par la Russie. J'ai été impressionnée par la modernité de ces milieux intellectuels polonais du XIXe siècle qui se battaient pour conserver leur culture, faire progresser la science et surtout, qui estimaient que les femmes avaient autant de capacités que les hommes et devaient faire des études!

Marie Curie est un personnage intéressant mais sa soeur Bronia, que l'on connaît moins, l'est tout autant et l'intérêt de ce roman est de présenter Marie dans son contexte familial, ce contexte si particulier qui lui a permis de devenir une scientifique extraordinaire !

Le roman est destiné plutôt à la jeunesse, il est donc assez court (332 pages) et n'entre pas réellement dans le détail des événements, il se focalise surtout sur la jeunesse et les études de Marie.
L'auteur décrit avec justesse la psychologie des personnages, leurs doutes et faiblesses, ce qui les rend réels et très humains. Elle insiste beaucoup sur les relations entre les membres de la famille et leur importance dans le destin de Marie Curie.
L'écriture fluide et dynamique rend le récit passionnant, on tourne les pages sans s'en rendre compte, impatient de découvrir comment Marie Sklodowska est devenue Marie Curie. Lorsque l'on tourne la dernière page, on a l'impression de l'avoir réellement rencontrée, particulièrement pour ma fille de 10 ans qui le dévore en ce moment et qui ne connaissait le personnage que de nom.

Un roman passionnant sur deux femmes d'exception, qui rappelle que les femmes n'ont rien à envier aux hommes du point de vue des sciences mais aussi de la détermination, et qu'il faut savoir se battre pour atteindre ses objectifs! Un beau message pour tous.

A lire et à faire lire à partir de 9-10 ans.