soeurs-carmines-t3Je viens de terminer le troisième et dernier tome de la trilogie des Soeurs Carmines... Un tome peut-être plus innocent que les précédents, du fait du jeune âge et de la naïveté de Dolorine mais on y retrouve avec plaisir une bonne dose d'humour (noir, bien sûr), de cruauté, de complots et de morts!

On découvre aux côtés de Dolorine son nouveau pensionnat, hors de Grisaille, où surprise, les élèves semblent être gentils. J'ai beaucoup aimé la rencontre avec chaque enfant d'une des grandes familles de Grisaille, j'aurais aimé en apprendre plus sur ces familles, en particulier celle qui a disparu...

Si une grande partie du roman se déroule dans le pensionnat, on retrouve de temps en temps Merry, et surtout Tristabelle, très occupée en tant que dame de compagnie de la reine!

J'ai apprécié ma lecture, originale, cynique, décalée, j'ai adoré certains passages, certaines répliques parfaitement ciselées mais je reste un peu frustrée avec ce troisième tome qui termine la trilogie sans la terminer. Il pourrait y avoir d'autres récits dans celle ville incomparable qu'est Grisaille, avec ou sans les soeurs Carmines, car finalement, le personnage principal, c'est davantage Grisaille!

Ce serait vraiment dommage que cet univers ne continue pas à nous enchanter terrifier. J'espère que ce sera le cas... Un spin-off sur Katryan serait en réflexion, on y croit!

A lire pour adultes et ados à partir de 12-13 ans.