conspirationIl s'agit d'une relecture car comme pour beaucoup de séries, j'ai lu et aimé le tome 1 sans jamais lire la suite.

J'ai donc repris ce tome 1 que je me rappelais avoir aimé et, de nouveau, la recette a fonctionné car j'ai été prise totalement par l'histoire.

Peut-être est-ce le côté Cendrillon mais j'ai apprécié de suivre les aventures d'Avery, qui se découvre une famille mais aussi une prophétie qui bouleverse totalement son avenir.

Aux côtés d'Avery, on découvre le luxe, Prada, les jets privés et les bals à l'étage de la Tour Eiffel. Mais très vite apparaît le revers de la médaille...

Il s'agit d'un roman pour ados, et malheureusement, il n'a pas la rigueur d'autres romans du genre : certains aspects manquent de crédibilité, comme la partie à Istanbul, et j'avoue qu'en tant qu'adulte, les interrogations d'Avery par rapport aux garçons m'ont plutôt agacée.

Maheureusement, ces deux aspects sont encore plus présents dans le tome 2, ce qui m'a décidée à m'arrêter là. Cependant, pour le public cible, des ados plutôt filles entre 11 et 16 ans, la trilogie sera certainement très plaisante.

Pour ados.

"Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C'est cette incroyable famille qu'Avery West se découvre à dix-sept ans.
Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d'une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l'énigme de ses origines.
Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l'humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d'Istanbul.
Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l'aider à sauver l'humanité et celui qui fait battre son coeur."