dossiers-Themis-t1Merci à Babélio pour l'envoi de ce roman qui m'avait attirée par le côté science fiction du résumé et par son titre...

Malheureusement, le roman n'a pas été pour moi à la hauteur de ses promesses, essentiellement en raison de la forme : comme le nom l'indique, il s'agit de dossiers. Chaque chapitre est en réalité un rapport, soit personnel comme un extrait de journal de bord, soit un rapport d'un entretien entre deux personnes. De ce fait, à chaque chapitre, il faut commencer par comprendre qui parle, ou qui sont les deux personnes concernées.

Mais en raison de la forme adoptée, c'est toujours un récit des événements après coup, ce qui m'a empêchée d'entrer vraiment dans l'histoire. J'ai eu l'impression d'avoir toujours un temps de retard, de ne pas réellement découvrir les personnages, de ne pas pouvoir imaginer correctement les lieux... Alors que certains romans donnent l'impression de vivre les aventures, là, on a l'impression de les regarder totalement de l'extérieur.

On a un premier aperçu de Rose Franklin enfant, mais on n'en apprend pas beaucoup plus sur elle. Comme l'essentiel vient de la description des autres, comme pour tous les personnages, on ne connaît la plupart du temps que "l'extérieur" : Kara, belle femme, militaire, rebelle, Vincent, linguiste, très intelligent, énorme égo etc Un peu caricatural...

L'idée de départ reste intéressante, mais là aussi, on en apprend plus d'un coup, sans trop savoir comment... Cette partie-là tombe un peu comme un cheveu sur la soupe mais peut-être est-ce davantage expliqué dans le tome suivant.

En revanche, j'ai trouvé le personnage de "celui dont on ne connait pas le nom", qui mène la plupart des entretiens, extrêmement intéressant. Son pragmatisme et ses réponses m'ont souvent faite sourire.

Pour conclure, un roman qui, du fait de sa forme originale, ne m'a pas permise d'aller suffisamment en profondeur, m'a donné une impression décousue avec des sauts d'un événement à un autre sans un fond suffisamment dense. Si je ne m'étais pas engagée à faire une critique, je ne suis pas certaine que je serais allée jusqu'au bout. Mais je pense que cette "forme" peut au contraire être quelque chose d'attractif pour un autre lecteur.

Pour adultes et ados.

"Dakota du Sud. Rose Franklin a onze ans lorsqu’elle chute à vélo dans un trou immense. Quand elle reprend ses esprits, elle se découvre au creux d’une main de métal géante, parcourue de réseaux lumineux.

Dix-sept ans plus tard, l’énigme demeure. Comment la main est-elle arrivée là et à quoi peut-elle bien servir ? La datation au carbone 14 défie l’entendement et l’objet semble doué de vie.

Devenue une physicienne reconnue, Rose se prépare à une aventure d’envergure : diriger une équipe secrète chargée de percer le mystère de la main métallique. Commence alors une quête à la fois passionnante et périlleuse, où temps anciens et avenir pourraient bien être indéfectiblement liés."