Magnus Chase t1J'avais déjà lu le tome 1 de Magnus Chase à sa sortie il y a deux ans. Etant fan de Percy Jackson, j'attendais cette nouvelle série avec impatience et peut-être est-ce pour cette raison que j'avais aimé mais "sans plus". Or, lors de cette relecture, en prévision des deux tomes suivants puisque la trilogie est désormais achevée, j'ai vraiment apprécié ce tome 1, autant que j'avais pu aimer le tome 1 de Percy Jackson. Comme quoi, le moment et l'état d'esprit lors de la lecture jouent vraiment un rôle important...

Avec Magnus Chase, on retrouve un personnage qui ressemble à Percy Jackson : insolent, débrouillard, très attaché à sa mère et avec un père absent, inconnu, jusqu'à la révélation qui arrive assez rapidement. Une différence essentielle est que Percy est plutôt auréolé par son origine alors que Magnus est considéré comme un "non guerrier" du fait de la "spécialité" de son père dans un univers où c'est la puissance qui joue.

Cependant, bien qu'il y ait de nombreuses similitudes entre les deux séries, les personnages secondaires et les mondes sont très différents!

Magnus est aidé par deux SDF qui ont veillé sur lui pendant les deux ans qu'il a passé dans la rue, et qui sont très différents de ce qu'il imaginait. Il rencontre Sam, la walkyrie, dont il ne sait trop finalement s'ils sont amis ou ennemis, et on en sait très peu sur ses "camarades de couloir" à l'hôtel.
Pas de "romance" à l'horizon dans ce tome 1, Sam est fiancée.

Le monde des dieux nordiques n'a pas grand chose à voir avec celui des dieux grecs et ce sont des mondes extraordinaires que l'on découvre à partir d'Ygddrasil, et ces mondes rapprochent cette série davantage de l'héroic fantasy car on y rencontre des nains, des elfes et différents éléments indissociables de ce genre littéraire. Il est d'ailleurs reconnu que Tolkien, l'auteur du Seigneur des Anneaux, a puisé une partie de son inspiration dans la mythologie nordique.

Mais Rick Riordan joue également avec beaucoup d'humour avec l'image que l'on peut en avoir à travers les Marvel, tout en créant des personnages inoubliables comme Marvin le bouc...

Mention spéciale au fait de retrouver, même brièvement, Annabeth Chase...

Le seul point "négatif", ce sont les jeux de mots sur chaque nouveau nom de la mythologie nordique : c'est parfois un peu lourd.

Un roman rempli d'humour et d'aventures dans la lignée des Percy Jackson, qui plaira autant à ceux qui les ont lus qu'à eux qui ne connaissent pas du tout.
Possible à partir de 10-11 ans et à tout âge!


"Le jour où Magnus Chase apprend qu’il est le fils d’un dieu nordique, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est plutôt surpris ! Il semblerait que les dieux d’Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c’est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d’années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu’un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d’innocents. Mais, pour un demi-dieu, qu’est-ce que la mort sinon le début d’une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l’Hôtel Vallhala, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer."