homme craieAprès une période où je n'ai lu que du fantastique ou des livres "pratiques", je me suis plongée dans ce thriller que l'on m'avait conseillé. Excellente décision pour un excellent roman!

L'histoire se déroule dans une petite ville en 1986 et l'atmosphère m'a faite penser à un Stephen King ou à l'excellent Les fantômes d'Eden, de Patrick Bauwen. On y ressent l'ambiance lourde et pesante d'une petite ville, les gens qui se connaissent tous, les gamins qui grandissent en liberté, et peu à peu, les non-dits, les désaccords entre les gens, les rumeurs, les secrets... Lorsqu'un meurtre est commis, tout se cristallise.

L'histoire se révèle complexe avec différentes histoires imbriquées, des révélations qui compliquent encore l'ensemble pour un scénario très réussi. L'alternance entre 1986, l'époque des événements, où Eddie, le narrateur, avait 12 ans, et 2016, lorsque tout ressurgit, entretient cette complexité, en particulier lorsque des phrases font surgir le doute sur ce qu'il s'est passé durant ces 30 années.

Difficile de détailler davantage sans risquer de spoiler mais j'ai été complètement emportée par l'histoire, immergée dans cette ambiance lourde, limite malsaine, mais sans violence gratuite ou hémoglobine, pour être bluffée par la fin!

Lisez-le!

Pour adultes.

"Les enfants ne sont pas toujours innocents... Le problème, c'est que nous n'étions pas d'accord sur la manière dont ça avait commencé. Etait-ce lorsqu'on s'était mis à dessiner les bonhommes à la craie, ou lorsqu'ils sont apparus tout seuls ? Etait-ce à partir du terrible accident ? Ou quand ils ont découvert le premier corps ?"