cercle benedict-t1Je ne sais plus comment j'en suis arrivée à lire Le mystérieux cercle Benedict, mais je ne regrette pas, ce roman est un OVNI de la littérature jeunesse!

La couverture est très réussie, avec le titre dans un ruban en relief, et une illustration qui représente bien l'état d'esprit original du roman.

L'écriture m'a faite penser à Roald Dahl et Charlie et la chocolaterie!  J'ai adoré le début particulièrement addictif, lorsque l'on découvre les trois enfants et les épreuves! J'ai trouvé la partie sur la pension un peu plus longue avant que tout ne s'accélère, mais malgré quelques longueurs, j'ai vraiment apprécié ma lecture.

J'ai trouvé les personnages extrêmement bien imaginés : tous extraordinaires, mais dans des styles totalement différents, ce qui fait réfléchir à ce que l'on appelle "intelligence".L'épisode du labyrinthe est particulièrement réussi !

Le roman aborde aussi d'autres thèmes importants comme la manipulation des masses, la gestion des peurs ou la famille tout en gardant un ton humoristique décalé plein de finesse. Enfin, c'est surtout un roman d'aventure où les enfants vont devoir accomplir bien plus que ce qu'ils pensaient pouvoir face à un ennemi très surprenant.

Un livre à conseiller aux enfants à partir de 9 ans (s'ils n'ont pas peur des gros livres) et aux adultes.

Il s'agit d'un tome 1 mais qui pourrait être un one-shot, bien que je sois impatiente de découvrir la suite.

""Êtes-vous un enfant surdoué ?
Désireux de profiter d'une incroyable opportunité ?"

Quand cette annonce bizarre paraît dans les journaux, des dizaines d'enfants se présentent pour participer à une série de tests plus saugrenus les uns que les autres. Seuls candidats sélectionnés, Reynie, Kate, Sticky et Constance font la connaissance de l'étrange recruteur, Mr Benedict, qui leur confie ses plans. Ils doivent infiltrer une pension dirigée par un savant mégalomane soupçonné de mettre au point un système de contrôle des esprits. Les enfants n'ont qu'une seule instruction : se serrer les coudes.
Le Mystérieux Cercle Benedict est né !"