soeurs-carmines-t2Retour à Grisaille avec ce tome 2 des Soeurs Carmines, consacré essentiellement à Tristabelle. On y découvre en profondeur ce personnage surprenant, agaçant, égocentrique et, osons le dire, psychopathe?

Difficile de s'attacher réellement à Tristabelle tant elle manque d'humanité, mais dans le contexte de Grisaille, de ses assassinats et de ses cimetières,  on ne peut qu'admirer l'intelligence de cette jeune fille, son savoir-faire, son ingéniosité et son manque total de sentiments! Je n'ai pas ressenti d'empathie envers elle, mais j'ai adoré suivre ses exploits "de l'extérieur", comme nous y invite finalement le mode d'écriture, dialogue entre Tristabelle et le lecteur qui observe (à moins que ce ne soit une voix dans sa tête? ou un serpent?)

J'ai adoré l'écriture de l'auteur, peut-être encore plus qu'au premier tome : le second degré, l'humour noir, la finesse des allusions... On découvre davantage Grisaille et ses habitants, ainsi que la famille Carmine et leur passé.

Un tome 2 encore meilleur que le premier qui m'a donné encore davantage hâte de lire le tome 3, consacré à Dolorine!

Et pour le plaisir, un petit extrait représentant tellement bien Tristabelle :

"Croyez-vous à un être supérieur?
-- Oui, moi.
Enfin une question à laquelle je peux répondre avec la plus grande honnêteté!
La Mère Supérieure ne semble pas partager cet avis : sa plume dérape sur le bureau et raye le vernis."

A conseiller à partir de 12 ans? 11 ans? mon fils de 13 ans a adoré, moi également, mais difficile de dire à partir de quel âge un enfant peut apprécier le second degré très particulier des soeurs Carmines.

PS : j'adore aussi la couverture!

"Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons."