thomas Passe Monde 4Un tome 4 toujours passionnant, mais si certains rebondissements rajoutent de l'intérêt, je trouve que la quête s'essouffle un peu.

Dans ce tome, nos héros partent découvrir Uluru, aussi connue sous le nom d'Ayers Rock, en Australie, car c'est là que se trouve une frontière en Anaclasis. Le récit de l'aventure de Léo Artean est passionnant, mais j'ai trouvé celui des péripéties de Thomas un peu décousu, même s'il a le mérite de nous faire découvrir un nouvel ennemi qui "relancera" peut-être l'histoire?
Enfin, le côté "plante verte" de Tenna et Ela, un peu moins de Bouzin et Palleas (mais pas beaucoup) est un peu décevant. A part soutenir moralement les garçons, les deux filles n'ont absolument aucun rôle.

Quant à la fin, j'ai apprécié le "côté Pierric" mais outre le fait que la manière dont Thomas trouve la frontière d'Uluru n'est pas racontée, ce qui est frustrant, je n'ai pas réellement compris l'intérêt/le choix de cette fin brutale du côté de Thomas.

Bref, un tome 4 qui m'a bien accrochée mais quand même laissé perplexe sur certains aspects. J'espère que le tome 5 redonnera un peu d'originalité et de souffle à l'histoire.