thomas Passe Monde 1J'avais lu ce tome 1 il y a 4 ans et j'avais déjà apprécié ma lecture, mais sans pour autant continuer avec le tome suivant. Cette fois-ci, j'ai été vraiment happée par ce tome 1 au point que j'ai enchainé avec le tome 2 qui me semble très prometteur !

Eric Tasset imagine un monde de fantasy plutôt original : dans ce tome 1, si l'on apprend rapidement qu'il existe des espèces autres que les hommes, tels les Elfes ou des hommes aquatiques, on découvre surtout le monde des humains, établis depuis 1000 ans sur des villes vivantes, les Animavilles, comme Dardea.

Une partie des humains a des pouvoirs et se répartit ainsi entre différentes catégories tels les Bougeurs (télékinésie), devins, ou bien sûr, Passe-Monde (téléportation)

C'est un monde très riche que l'on découvre donc aux côtés de Thomas, 14 ans, passé par hasard dans ce monde d'Anaclasis. Thomas est un garçon attachant, courageux, habitué à se débrouiller seul, qui s'est toujours senti différent dans son monde où il a finalement peu d'attaches : sa grand-mère et son ami Pierric.

Projeté dans ce nouveau monde, il s'y sent davantage "vivant" malgré les dangers qu'il doit affronter et loin de se laisser emporter passivement, réfléchit et choisit de profiter pleinement de ce monde !

Surtout, il y rencontre Ela, une jeune fille indépendante, garçon manqué, mais d'un rang social élevé. Si Ela est parfois présentée comme une princesse "gâtée", elle joue finalement peu ce rôle qu'elle reconnaît elle-même comme un masque qu'elle prend.

Dès les premières lignes, l'écriture, fluide et vivante, nous entraîne aux côtés de Thomas pour son premier jour de vacances, et le rythme ne faiblit pas tout au long de l'histoire.

Alors bien sûr, le thème de base n'est pas très original et ce tome 1 contient bien peu de suspense : un jeune garçon qui découvre des pouvoirs et un autre monde, qui en plus, dans ce tome 1, va intégrer une école pour maîtriser ses pouvoirs et rechercher ses origines, on reconnaît la base d'Harry Potter (auquel l'auteur fait un clin d'oeil dès les premières lignes "Il attrapa ses vêtements abandonnés au pied du lit et les enfila : un jean trop grand, un tee-shirt arborant l’effigie de Harry Potter et une paire de chaussures de sport sans lacets.") Eric Tasset invente même un jeu, lointain cousin du Quidditch.

Quant au monde parallèle, difficile de ne pas penser à l'excellentissime Quête d'Ewilan, de Pierre Bottero, où l'on retrouve le même scénario : une jeune fille qui passe par hasard dans un monde parallèle et y découvre ses pouvoirs et ses origines.

Mais Eric Tasset réussit malgré tout à créer un monde original, différent et ouvrant d'énormes possibilités, et un personnage sympathique dont les aventures tiennent en haleine le lecteur!

Et si le tome 1 était très proche de romans déjà existants, le tome 2 semble partir dans une direction très différente que j'ai hâte d'explorer.

Plutôt pour 10-15 ans mais peut être lu à partir de 8-9 ans pour ce premier tome et être également apprécié par des adultes qui aiment l'aventure et le fantastique.

Et pour découvrir les mondes d'Anaclasis en image et en savoir plus, la superbe page FB https://www.facebook.com/ThomasPasseMondes/ et le blog http://www.eric-tasset.com/index.php/thomas-passe-mondes

"Thomas Passelande vit une existence sans histoires en compagnie de sa grand-mère Honorine, dans une petite ville des Alpes. Jusqu'au jour où il découvre par hasard qu'il possède le pouvoir de pénétrer dans un univers parallèle, le mystérieux Monde d'Anaclasis, peuplé d'habitants étranges. Le jeune garçon apprend alors qu'il appartient à l'ordre respecté des Passe-Mondes, et qu'un destin hors du commun l'attend depuis toujours.
D'aventures en rencontres, il va découvrir pourquoi cet univers incroyable lui semble si familier."