pape-apocalypseFan des romans de littérature jeunesse de Jean-Luc Marcastel, en particulier Louis le Galoup et Le Simulacre, c'est sans hésitation que je me suis jetée sur son nouveau roman, un thriller ésotérique.

L'intrigue s'appuie sur un personnage historique, Gerbert d'Aurillac, mais se déroule de nos jours, au départ dans la petite ville d'Aurillac, chère à l'auteur.

Le récit se lit bien, on suit les aventures de Malo, le flic parisien exilé, Albert, le cantalou et Mlle Mignon, le professeur sexy, à travers l'Europe à la manière d'une chasse au trésor. L'humour, l'aventure et au fur et à mesure, le fantastique sont au rendez-vous.

Le roman est très bien documenté, on en apprend beaucoup sur Gerbert, sur Aurillac mais également sur des thèmes aussi divers que le code César ou différentes oeuvres d'art.

J'ai passé un bon moment même si j'ai trouvé que l'ensemble se réduisait un peu trop à une chasse au trésor, à une course derrière le suspect, il m'a manqué un "petit quelque chose".

Surtout, l'obsession de Malo pour Mlle Mignon et les nombreuses phrases du genre "son petit corps tout en courbes" ont, de mon point de vue, fortement alourdi le récit.

Un roman intéressant qui fait passer un bon moment et découvrir un personnage méconnu, Gerbert d'Aurillac.

Pour ados et adultes.