generationK

J'ai lu le tome 1 de Génération K lorsqu'il est sorti il y a un an. J'en gardais le souvenir d'un très bon livre mais légèrement en-dessous des Autodafeurs, du même auteur. Or, cette relecture m'a permis de savourer davantage ce tome 1 et je l'ai cette fois-ci trouvé vraiment excellent!

Le récit nous mène à la rencontre de trois personnages :  Kassandre, révoltée contre son milieu aisé, contre sa famille, contre la vie en général, et qui le montre par son langage grossier, ses piercings, et tout ce qui peut choquer ses parents. Georges, abandonné à la naissance, issu des quartiers difficiles, qui monte peu à peu dans la hiérarchie de la pègre tout en conservant des scrupules et un certain idéal.

Enfin, il y a Mina, fille de domestique, plus secrète, de père inconnu, que l'on commence à mieux connaître dans la deuxième partie du livre.

Ces trois personnages, si différents, nous emmènent à un rythme tambour battant vers leur destin, la révélation qui va changer leur vie mais que le lecteur comprend plus rapidement au fil des chapitres.

Un tome rythmé qui permet de prendre la mesure des personnages, de s'y attacher, pour un deuxième acte qui promet!

A lire absolument, à partir de 12 ans.