Retour aux sources aujourd'hui avec la visite de Montpellier.

Nous avons posé les voitures au parking tram de Saint-Jean-le-Sec, payé le billet tram+P (4,90€) qui couvre à la fois le prix du parking et un aller retour pour tous les passagers de la voiture, et hop, dans le tramway direction le centre en 20mn.

D'autres parking existent aaux différentes entrées de Montpellier, profitez-en : c'est moins cher que de payer le parking en centre-ville, plus écologique et les tramways sont très agréables.

Nous descendons à la gare puis remontons vers l'Ecusson. Première étape, Gibert Joseph (et non, je n'ai rien acheté :-D ) sur la place de la Préfecture.

Montpellier_23-08-2017(01)

Montée vers l'Arc de Triomphe en passant devant le palais de justice.

Montpellier_23-08-2017(2)

Montpellier_23-08-2017(3)

Nous arrivons sur la promenade du Peyrou, avec sa statue de Louis XIV et son château d'eau.

Montpellier_23-08-2017(4)

Montpellier_23-08-2017(5)

Vue sur les Arceaux qui terminent l'Aqueduc de Saint-Clément.

Montpellier_23-08-2017(8)

 

Nous repartons dans les vieilles rues de l'Ecusson, direction la Cathédrale Saint-Pierre. Impossible de voir l'intérieur car elle est fermée pour rénovation jusqu'au printemps 2018.

Montpellier_23-08-2017(10)

Nous repartons vers la place de la Préfecture, puis direction la rue de l'Ancien Courrier avant de rejoindre la Grande Rue. Certains bars de ma jeunesse existent toujours mais le petit magasin de BD d'occasion a fermé...

Résultat de recherche d'images pour "montpellier rue ancien courrier"

Après un passage par le Polygone, direction le quartier d'Antigone, conçu par l'architecte Ricardo Bofill dans les années 1980.

Montpellier_23-08-2017(11)

Montpellier_23-08-2017(12)

(ci-dessous, une photo qui n'est pas de moi)

Résultat de recherche d'images pour "montpellier antigone"

Après un passage par la librairie Sauramps, retour dans la Grande Rue pour goûter avec des bretzels poire-chocolat (celui-là, de magasin, existe toujours, heureusement!!) puis rue de l'Aiguillerie (tiens, encore une librairie de BD....) avant de bifurquer et rejoindre l'esplanade au niveau du musée Fabre.

Epuisés mais contents, nous avons repris le tramway sur la Comédie et sommes rentrés pour un repos bien mérité.