c'est ici que l'on se quitte

Il s'agit du premier roman de cet auteur que je lis, et même si j'ai quelques bémols par rapport à cette lecture, j'ai passé un très bon moment et je pense que je vais essayer les autres.

L'écriture est remplie d'humour, j'ai plusieurs fois ri derrière ma liseuse durant la première partie du livre, un peu moins par la suite mais certaines répliques sont vraiment fabuleuses!

L'histoire de base est "légère" car finalement, ce sont les personnages et leurs liens qui sont importants. Et quels personnages! A travers eux, ce sont des questions de vie qui sont posées, des problématiques intéressantes qui sont développées, et on s'attache vraiment à l'ensemble de  la famille.

En revanche, j'ai trouvé que les "obsessions sexuelles" de Judd pesaient de plus en plus au fil du roman, même si j'ai apprécié le personnage, alourdissant l'ensemble. J'aurais préféré que les autres personnages soient davantage développés, un peu plus de psychologie et un peu moins de sexe n'aurait probablement pas nui à l'ensemble.

Je recommande, si vous voulez passer un bon moment!

Pour adultes.

Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours de deuil qui suivent enfermé avec sa propre famille de dingues...Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours de deuil qui suivent enfermé avec sa propre famille de dingues... Pour Judd, qui nage en pleine déprime, cette semaine de Shiva'h pourrait être la pire de sa vie. Famille, je vous hais ! Heureusement, il y en a au moins un qui n'est plus là pour voir ça...