soul breakers

Soul Breakers se démarque des lectures jeunesse par son contexte puisqu'il permet de découvrir les Etats-Unis en pleine récession en 1936. L'auteur nous entraîne sur les routes aux côtés de Teddy, 15 ans, dans une ambiance assez sombre mélangeant réalité et magie noire.

Malgré un sujet intéressant et original, je n'ai pas réussi à entrer dans le roman. J'ai avancé page après page sans peine ni ennui mais je n'avais pas plus envie que ça de reprendre le roman entre deux séances de lecture.

Peut-être n'était-ce pas le bon moment pour moi mais j'ai aussi du mal à déterminer le public visé : jeunesse? le livre manque un peu de rythme par rapport aux presques 600 pages... Adulte? le thème ne s'y prête pas...

Bref, essayez-le et faites-vous votre idée :-)

"USA, 1936. Des milliers d'Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite soeur Amy dans l'espoir d'une vie meilleure. En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux... Persuadé que les forains ont volé l'âme de sa soeur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les Etats-Unis. Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l'adolescent va faire l'apprentissage intense du monde. Et de lui-même."