plieurs de temps - Robin

Si vous suivez mon blog, vous savez que j'ai adoré tous les livres de Manon Fargetton! La barre était donc haute quand j'ai commencé Robin à la dernière seconde...

Il s'agit d'un livre plutôt pour une tranche 9-13 ans, on ne peut donc pas s'attendre à la profondeur des romans pour plus grands (surtout que le nombre de pages n'est pas le même!)

Malgré cela, l'histoire est originale, passionnante et intelligente. L'écriture est toujours aussi efficace, bien qu'un peu plus simple côté vocabulaire, et l'on est (comme toujours avec les livres de l'auteur) projeté dans l'histoire.

Cependant, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec Robin. Gentil, timide voire trouillard, je trouvais qu'il manquait un peu de consistance (pour un adulte, bien sûr!) tout en sachant que c'était nécessaire pour que les enfants puissent s'identifier.

Finalement, au fil des pages, j'ai été prise par le récit. Comme dans Le livre de toutes les réponses sauf une, le côté fantastique est presque un prétexte pour pouvoir poser les bonnes questions et mettre en place les situations qui font réfléchir.

J'ai fini par m'attacher à Robin, à sa maturité qui apparaît à travers les questions très pertinentes qu'il se pose sur les secrets, le pouvoir et ce que l'on en fait, l'amitié, le courage, le harcèlement, l'importance des choses...

Loin d'être "juste" un bon moment de lecture, Robin à la dernière seconde fait réfléchir le jeune lecteur sur sa propre vision des choses, l'incite à se demander ce qu'il ferait et peut devenir, lorsque le parent lit également le livre, un excellent support de discussion parent-enfant.

En prime, j'ai adoré la fin qui m'a faite me jeter sur le tome suivant, Anthony à 5 minutes près. Mais ce sera pour une autre chronique (demain ;-) )

En conclusion, je conseille sans hésiter aux enfants à partir de 8-9 ans mais également à leur parent car c'est vraiment l'occasion d'un échange intéressant avec les plus jeune sur les "et toi, à sa place...?"

"Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d’avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros  ?"