dix minutes à perdreJe cherchais des petits romans policiers pour la Bibliothèque de mon village, et je suis tombée sur Dix minutes à perdre. Convaincue par les commentaires, je l'ai fait acheté et je l'ai lu afin de pouvoir le présenter.

Avec ses 160 pages, il est abordable pour un bon lecteur de 8-9 ans et pour des plus grands. Tim est un ado classique, sympathique, qui a déménagé au début de l'été suite au changement de poste de son père. Il quitte son appartement parisien pour se retrouver dans sa nouvelle maison à la campagne, loin de ses amis. Et avec une connexion internet très mauvaise. Un jeune héros dans lequel tout le monde peut facilement se reconnaître, donc.

Il décide alors de commencer à détapisser sa chambre et découvre des messages... A partir de là, le lecteur est totalement emporté par l'histoire : que s'est-il réellement passé dans cette maison ? pourquoi le plombier a-t-il un comportement si étrange? et pourquoi cette impression de danger?

L'histoire se déroule sur une durée de 48 heures mais est très dense, rapide, prenante, une vraie réussite! En tant qu'adulte, j'ai aussi beaucoup apprécié.

A partir de 8-9 ans.