copain-fille-tueur

J'ai découvert Vincent Villeminot avec Les pluies, roman que j'avais adoré. Le copain de la fille du tueur a une histoire totalement différente mais un point commun : des personnages fouillés, que la plume de l'auteur rend totalement réels!

Avec Le copain de la fille du tueur, on plonge dans le quotidien d'un pensionnait suisse pour fils de milliardaires. Mais finalement, on en apprend très peu sur le pensionnat, l'histoire étant centrée essentiellement sur les personnages : Charles, Touk-E et Selma.

On entre vraiment dans la tête de Charles, on découvre ses pensées, on voit à travers ses yeux : l'arrivée de Touk-E et leur amitié, et surtout, Selma.

Le livre est court mais intense, il s'agit surtout d'une histoire d'amour centrée sur le personnage mystérieux de Selma. Qui est-elle vraiment?

L'histoire entraîne le lecteur sans un instant de répit, mais la rapidité de l'histoire est finalement assez frustrante et l'histoire de fond assez simple et prévisible. Cependant, la puissance de l'écriture rend ce roman difficile à poser avant la fin!

Plutôt à partir de 13 ans pour avoir un peu de maturité vis-à-vis des actions de Charles et Touk-E et de leurs échanges, ensuite parce que certaines scènes peuvent choquer des lecteurs plus jeunes.

"Charles vient d'intégrer un internat pour " gosses de riches ", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies ... jusqu'à l'arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un trafiquant de drogue en cavale."