epees-glaceJ'essaie encore de me remettre de cette lecture qui m'a emportée dans un tourbillon d'aventures aux côtés de personnages inoubliables!

C'est toujours difficile de terminer un livre d'Olivier Gay parce qu'on a l'impression de devoir quitter des amis. On s'attache aux personnages, même lorsqu'ils sont aussi "spéciaux" (dingues? sanguinaires?) que Rekk le boucher.

Dans Les épées de glace, rien n'est jamais comme vous vous y attendez : lorsqu'un personnage commence à évoluer vers de "l'attendu", il se passe toujours quelque chose pour vous surprendre!

Quant à l'histoire, même si elle se passe dans un monde médiéval assez classique de fantasy (sans la magie et les elfes), maintenant que j'ai terminé, je dirais qu'il s'agit plutôt d'un polar. Parce que finalement, tout au long du livre, on se demande qui a tué Deria? Impossible de lâcher le livre, on veut savoir comment ça va finir et qui est le coupable!

Et au final, la fin (arrrrrrrrg, la fin!!! mais je ne peux pas en dire plus!) m'a quand même bien étonnée!

Coup de coeur pour Mahlin, Shani et surtout Rekk!J'ai hâte de lire le prochain roman qui se déroulera dans ce monde.

Plutôt à partir de 15-16 ans et pour adultes.

*********************

"— Je ne suis pas sûr qu’un homme seul fasse la différence.

— On m’a déjà donné de nombreux noms. Le Faiseur de veuves. L’Épée de glace. Le Danseur Rouge. Je suis Rekk. Le Boucher. Je fais toujours la différence.

Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père.

Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident de se rendre dans le Nord annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron.

Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage, s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria.

Car, désormais, l’Empire va trembler."