invocateurs-t1

J'ai dévoré ce livre qui m'a obligée à me coucher bien trop tard hier soir! Et pourtant, avec le recul, je ne sais finalement pas trop pourquoi...

L'écriture est prenante, on a vraiment l'impression "d'y être"! Le personnage principal très attachant, et puis, j'aime les dragons... Mais avec le recul, l'histoire est classique (mais une belle histoire quand même), et surtout, fortement inspiré, volontairement ou non, des dragons de Pern, d'Ann Mc Caffrey : organisation des dragons, leur rôle de protecteurs etc

Donc je suis mitigée : d'un côté, j'ai vraiment apprécié ma lecture, c'est finalement assez rare qu'un livre empiète sur mes heures de sommeil (le sommeil, c'est sacré sinon, le monde entier le paye le lendemain!), et j'ai aimé les personnages. D'un autre côté, on est loin de la complexité du monde, des personnages et de l'histoire des dragons de Pern dont les tomes forment une série exceptionnelle!

Alors, je vous conseillerai de lire ce tome 1 si vous avez envie de passer un bon moment avec des dragons... Il se termine de manière à pouvoir s'arrêter là si on le souhaite. Ou à enchaîner avec le tome suivant pour connaître la suite des aventures de Sahelle.

Mais si vous voulez une série exceptionnelle sur le même thème, lisez la ballade de Pern (au moins les 4 tomes centraux) ...

Pour les invocateurs, certains passages font qu'il vaut quand même mieux avoir au moins 13 ans...

"Dans un monde médiéval où les gens se métamorphosent parfois en monstres assoiffés de sang, la vie s’est organisée entre les seigneuries et les sanctuaires, où résident des chevaucheurs de dragons. Les chasseurs, car tel est leur nom, ont pour mission de protéger les hommes des cas de possession et des attaques de carnivores qui les accompagnent. Pour cela, ils apprennent à invoquer leur dragon grâce à des années d’entraînement physique et spirituel.

Sahelle est une fille de seigneur, qui fuit un mariage arrangé par son père avec le plus puissant des seigneurs du territoire, autoproclamé roi. Sauvée de justesse d’une attaque de possédé par le chef du sanctuaire de Ranon, rien ne la disposait à invoquer un dragon au lendemain de son arrivée.

Saura-t-elle le dompter, évitant ainsi qu’il devienne une bête incontrôlable, sans autre destin qu’être mis à mort par les chasseurs ? Pourra-t-elle échapper au roi qui la traque depuis sa fuite ? Et, surtout, réussira-t-elle à vivre l’amour passionnel qu’elle ressent pour le chef du sanctuaire, lui-même incapable de faire le deuil de la mort de sa femme ?"