zaaMon fils a terminé cette série qu'il a beaucoup aimée. Il avait auparavant lu Les héritiers du Stiryx, qui est repris dans les tomes 1 et 2 de Zâa. Le texte a été légèrement modifié pour devenir la trame de base de la série en 6 tomes de Zâa.

Fiston s'est régalé avec cette série passionnante. Il avait également beaucoup aimé L'elfe de Lune, du même auteur.

A partir de 9-10 ans.

"C'est dans la plus parfaite insouciance que Zâa a grandi. L'adolescence ne lui a pas inculqué davantage de maturité et, plutôt que d'aider ses parents, il s'amuse en compagnie de son ami à défier la déesse Xi, qui hante les déserts du Zaor.

Mais sa vie bascule lorsqu'un homme à la peau bleue, blessé à mort est porté par un immense oiseau, lui met au poignet un étrange bracelet qu'il doit porter jusqu'à Anthara, la capitale du continent Nosil'Yam, les Terres Claires.

En apparence anodin, ce long voyage se révèle pourtant loin d'être de tous repos. Le garçon n'en finit plus de découvrir à quel point le Stiryx excite les convoitises. Le Zamorin, en particulier, grand maître des terres de l'Ombre, est prêt à tout pour se l'approprier et sa cruauté n'est plus à démontrer."