enfants-ôVoici le premier tome d'une série qui sort de l'ordinaire. Elle me rappelle davantage les space operas d'il y a quelques années (dizaines?) que les livres récents qui, je trouve, ont tendance à tous se ressembler.

L'histoire est très complexe, à plusieurs niveaux, avec des personnages ambigues dont on ne sait, finalement, à quel point ils sont gentils/méchants, sincères/menteurs etc Mais on s'attache quand même à eux, avec leurs défauts si humains pour certains...

A la fin du premier tome, on a appris des choses, on en soupçonne d'autres, mais on en ignore encore plus, à commencer par la raison du nom "les enfants de l'ô".

De bonnes raisons de se jeter sur la suite de cette série qui mérite vraiment d'être lue!

Plutôt pour adultes.

"Un étrange signal apparaît sur les écrans de surveillance ECO. Ludméa, jeune stagiaire envoyée sur le terrain pour chercher son origine, se retrouve en pleine tempête, au cœur de la forêt de Gonara. L’affaire semble intéresser de près Ruan Paso, directeur adjoint des départements militaires pour la recherche scientifique, un homme plein de secrets.
Les Enfants de l’Ô nous fait voyager entre deux mondes, deux époques et nous fait découvrir les destins croisés de personnages énigmatiques. Mêlant saga familiale, drame psychologique et science-fiction, ce premier tome pose les jalons d’une série qui s’annonce captivante."