soufflet1

Il y a des livres sur lesquels on peine, sur lesquels on insiste au cas où ce serait mieux ensuite (cf mon article précédent...), et il y a ceux qu'on commence et dont on émerge une heure plus tard sans avoir vu le temps passer!

June est de ceux-là : je l'ai commencé "pour voir" et j'ai perdu la notion du temps!

L'écriture est "jeune", souvent à la première personne lorsque c'est June qui raconte, avec des expressions du langage parlé mais qui ne tombent pas "à côté" comme dans certains livres. Les ados devraient s'y reconnaître et se laisser entraîner...

Mélange de dystopie et de fantastique, on suit avec plaisir les aventures de ces personnage attachants.

A partir de 11 ans? pas de violence dans le tome 1, une histoire d'amour qui va plus loin que les simples baisers, mais il n'y a ni phrases ni scènes qui décrivent quoi que ce soit.

Je pense que ma fille le lira, mais j'attends d'avoir fini le tome 2 pour compléter, car il est annoncé comme plus noir.

"June a 15 ans, elle vit dans un monde de chaos mais où La Ville où elle vit et les campagnes autour sont protégées. Recueillie par sa tante avec son petit frère, elle habite dans une maison close, et doit fuir car elle attire le désir d'un notable de la ville. Dans sa fuite, elle apprend que petite, elle a reçu en héritage de la dernière sylphe un pouvoir, le souffle, qu'elle va devoir apprendre à maîtriser pour rétablir l'équilibre dans son monde..."