forces_majeuresJ'ai déjà parlé de l'auteur, Anne Mac Caffrey, un auteur culte, à propos de La ballade de Pern, une des meilleures série d'heroïc fantatsy qu'il m'ait été donné de lire!

Mais l'auteur a également écrit des romans orientés davantage science fiction, comme celui-ci, que j'ai lu il y a pas mal d'années mais qui m'avait marquée par son concept de "planète vivante" (ainsi que par cette sensation de froid présente tout au long du livre puisque la planète est limite polaire arrgh_1786918 ).

J'avais trouvé intéressante et bien décrite le choc culturel que vit l'héroïne, venant d'un monde très moderne et technologique, et confrontée au monde d'Effem, plus "barbare"... à première vue.

Un très bon roman, pour adultes ou ados, je pense.

"C'est bien joli d'être une héroïne, mais quand on a eu les poumons brûlés au cours d'une attaque, il faut accepter l'idée qu'on n'en profitera pas longtemps : quand Yana débarque sur cette planète, on lui donne tout au plus un an à vivre. Et elle n'a plus aucun goût pour la bagarre : un climat de froid, un air non recyclé, une existence naturelle, voilà ce qu'il lui faut pour passer paisiblement ce congé d'invalidité qui a toutes les chances d'être définitif. Yana s'entend vite avec les indigènes, mais elle est la seule à se trouver bien : les Terriens de la base sont très inquiets de voir disparaître, l'une après l'autre, les expéditions qu'ils lancent pour rejoindre le gisement de minerai détecté par les sondes. Curieux, tout de même : cette planète est gratifiante pour ceux qui l'aiment et, contre ceux qui la malmènent, elle peut déchaîner des tempêtes. Yana aura-t-elle, en fin de compte, une chance de guérir ?"